samedi, juillet 20

A 6 mois des Jeux Olympiques, le syndicat Unité SGP Police organise sa cérémonie d’ouverture pour les policiers

En réponse au courrier, le date du 22 décembre dernier, du ministre de l’Intérieur confirmant l’engagement maximal durant la période des JO sans évoquer de contreparties satisfaisantes, le syndicat de policiers Unité SGP Police et la FSMI-FO, ont organisé ce jour, leur propre cérémonie d’ouverture des JO.

Ils étaient plus de 350 policiers et agents du ministère de l’Intérieur à bord de plusieurs bus à impériale pour défiler au cœur de Paris et effectuer un « premier coup de semonce » à destination de leur ministre.

Le message était clair, comme sur les banderoles tendues sur les bus ou les flyers distribués aux passants durant le parcours :

  • L’important c’est de participer d’anticiper
  • Police méprisée, JO en danger
  • Des policiers en souffrance, quelle image pour la France ?
  • Du repos pour ceux qui devront protéger les JO !

Ou encore,

  • JO 2024, pour les agents du ministère de l’Intérieur, la flamme s’éteint.

Des policiers désabusés, face à un ministre les laissant dans le flou sur le traitement qui leur sera réservé durant cet événement, combien importante pour l’image de notre pays.Déterminé néanmoins, Grégory Joron, secrétaire général d’Unité SGP Police l’est également après les engagements non tenus du ministre de l’intérieur en 2023 : Reclassement du CEA, ISSPAT, Statut PTS et Prime VP…

Après des années d’un investissement sans faille des policiers, ces JO augmenteront de manière considérable leur charge de travail, leur fatigue ainsi que leurs contraintes familiales. Congés, garde d’enfants, situations particulières, ils attendent des éléments concrets pour s’organiser… Comment demander un engagement exceptionnel sans garantir le bien-être des agents et de leurs proches ?En plus de l’augmentation du taux (ou du montant) des heures supplémentaires et des RTT, pour souligner l’engagement permanent des agents d’année en année, Unité SGP Police demande une prime de 1500€ POUR TOUS à l’occasion des JOP2024, là où le ministre propose des primes allant de 500 à 1500€ « si l’engagement est particulièrement exceptionnel ».

De prochaines actions prévues ?

Le ministre devra répondre très rapidement à toutes les interrogations légitimes de ses fonctionnaires, s’il ne veut pas que la mise en garde de ce jour ne se transforme en un « décathlon de la mobilisation policière et des agents du ministère de l’Intérieur » tout au long de ces prochains mois. Un premier coup de semonce donc, avant d’autres prochaines actions, c’est ce que promet le secrétaire général d’Unité SGP Police.

Carlo C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *