mardi, mai 21

Prise de commandement de la CRS 83 Nouvelle Génération

Ce 24 novembre, au siège de la CRS 45 à Chassieu, s’est déroulée la prise de commandement de la CRS 83 (Nouvelle Génération).

Après une cérémonie protocolaire à laquelle participaient entre autres, la Directrice Centrale des CRS ou encore, le Directeur Zonal CRS Sud-Est, le commandant Eric Davoine prenait officiellement le commandement de la CRS 83 (NG).

L’occasion de rappeler les divers domaines de compétence des CRS NG promises par le ministre de l’Intérieur, il y a près d’un an et calées sur le modèle de la CRS 8.

Ces unités spéciales au sein des CRS sont avant tout, des unités de contact. Disponibles H24, 7j sur 7, elles seront prioritairement employées sur des missions de rétablissement de l’ordre, de lutte contre les violences urbaines, sur des émeutes, mais également sur des missions d’assistance et de renfort d’autres directions de la Police Nationale, dans le cadre d’opérations ciblées et coordonnées (lutte contre les stupéfiants ou toutes autres formes de délinquance), menées aux côtés des collègues de la Sécurité Publique, ou de la Police Judiciaire.

La compétence des NG est nationale. Leur emploi est décidé par la DGPN en liaison avec la DCCRS.

Aujourd’hui, ce sont 3 CRS NG qui sont opérationnelles sur Marseille, Saint-Herblain et Chassieu.

La Directrice Centrale des CRS s’est engagée à préserver leur temps de formation et d’entrainement, indispensable à maintenir le niveau d’excellence attendu et répondre aux enjeux sécuritaires actuels et à venir.

Le commandant Davoine a rappelé que les CRS NG auront besoin des unités CRS traditionnelles pour mener à bien leurs missions, mais également des effectifs de la Sécurité Publique (particulièrement CDI et BAC) pour avoir une réponse opérationnelle immédiate.

La 83 sera mobile sur toute la France, mais très réactive au niveau local, puisque la moitié de la compagnie sera consignée 24/24 durant une semaine, puis relayée par l’autre moitié pour la semaine suivante.

Tous les policiers de la 83 que nous avons rencontrés ont un point commun. Ils sont très motivés et ont hâte d’être déployés. Ils portent un très fort intérêt à leurs futures missions, ont conscience qu’elles nécessitent une préparation accrue, des entrainements poussés et l’utilisation d’équipements spécifiques.

Leur installation dans les locaux de la CRS 45 s’est bien passée. Seul bémol, l’absence d’une salle de sport, un projet qu’ils espèrent inaugurer rapidement…

Indemnités et congés au cœur des inquiétudes…

À ce jour, le décret concernant l’IJAT lié à la consignation n’est toujours pas publié, créant une forte inquiétude dans les rangs. UNITÉ SGP POLICE œuvre pour que la dernière étape aboutisse et que le décret devienne enfin effectif.

Autre inquiétude dans les rangs des CRS, les congés 2024 et plus précisément la note cadrant les taux de présence lors des JO 2024, qui va à l’encontre du règlement intérieur des CRS prévoyant un taux de congés de 21% minimum. UNITÉ SGP POLICE conteste cette note, le RI des CRS prévalant.UNITÉ SGP POLICE veille au grain et promet de revenir à la charge à ce sujet.

Carlo C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *